25 novembre 2011

Legend Lin : la puissance de l'intériorité

Dans l'échauffement du 24 novembre 2011, destiné à "préparer" le spectacle Chants de la destinée, du Legend Lin dance Theatre, j'ai organisé les exercices autour de deux dimensions : la conscience de ce qui se passe, à l'intérieur de nous-même (respiration, axe vertical, horizontal, poids...), dans le mouvement, dans la présence à soi, aux autres, à l'espace qui nous entoure et nous habite ; et l'ancrage au sol, par la verticalité , par l'attache des pieds qui donne ainsi de la puissance au corps et au mouvement. 

Legend lin 2J'ai invité les participants à éveiller leur attention sur des mouvements, des déplacements simples, que nous faisons chaque jour sans même y réfléchir et qui pourtant, engagent fortement notre corporalité. Sentir ce qui est en jeu dans la marche : le transfert de poids du corps, d'une jambe sur l'autre, dans un délié du pied, dans une propulsion délicate mais ferme, en ressentant la gravité, l'attraction terreste contre laquelle, en étant debout, nous nous érigeons. Nous avons aussi traversé l'expérience de la lenteur, mais une lenteur sans mollesse, sans ennui,  pléinement présente, habitée : se passer une balle très lentement, marcher ensemble, au même rythme autour d'un carré de soie.

Mais nous avons aussi expérimenté comment s'enraciner fortement dans le sol, par la tonicité des jambes, en ouverture à la seconde, du bassin, du torse maintenant sa verticalité au travers d'un jeu de force, avec un partenaire. L'exercice a donné chaud à plusieurs d'entre nous ! 

Assis sur les carrés de soie, de couleur variée, les participants se sont retrouvés, en lien avec leur respiration, leur posture, avec les uns et les autres. C'est sur cette très belle image que s'est terminé l'atelier. Merci à tous pour ce beau moment partagé avec vous ! Legend Lin 3

Anne Décoret-Ahiha

Pour ceux qui le souhaitent, voici la liste des musiques utilisées :

- René-Marc Bini, B.O. Les Caprices d'un fleuve, morceau : "Tawat ou A la poursuite d'Amélie, 1996

- René Aubry, Refuges, morceau "Iceland, 2011.

- Manu Delago, Made in Silence 2, morceau "Mode 2, 2010.

- Xiaoyun Miao, The Art of the Chinese Flute, morceau "Moon over the Jade Mansiion", 2004.

- Joji Hirota & The Taiko Drummer, Japanese Taiko, morceau "Suisei - Hanabi"

 

Posté par alisiba à 11:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires sur Legend Lin : la puissance de l'intériorité

Nouveau commentaire